Auteur et comédien, « Collioure » est l’homme de tous les paradoxes

Derniers articles

  • Qui est Collioure ?

    13 septembre 2014, par Collioure

    Auteur et comédien, Collioure est l’homme de tous les paradoxes.
    Collioure mène une vie discrète dans le Midi de la France, mais il en sort parfois, quand un récital lui est demandé, comme ce fut le cas en septembre 2005 en Russie, à l’invitation de l’Alliance française de Samara, ou en juin 2007 à Genève, accompagné par la grande violoncelliste Tatiana Valleise.
    Un récital de Collioure est un moment fort, chargé d’émotion. Collioure déclenche une vibration véritablement existentielle.
    Collioure (...)

  • Les trois secrets de Georges Brassens

    8 août 2012, par Collioure

    Son Île, Sa Mer, Son Lac, Georges les aimait, les possédait de toute son âme.
    Au cours des années précédant la guerre, il ne les avait jamais quittés plus de quelques jours et ne s’était jamais lassé de les découvrir, de vibrer à l’unisson avec eux.
    Il les aimait aux tout premiers signes du printemps, quand les amandiers et les mimosas sont en fleurs sur la colline de Saint Clair.
    En avril, quand les coquelicots, le long des chemins, jouent à l’impressionnisme sur un fond de chardons, de pissenlits (...)

  • Collioure, écrivain et « marchand de bonheur »

    6 août 2012, par Collioure

    Article paru dans Var Matin le vendredi 22 février 2008.

  • D’où venons-nous ?

    2 février 2011, par Collioure

    AU COMMENCEMENT était LE MAL.
    Il ne cherchait pas à paraître, mais il était stratégiquement placé : il était au cœur de l’être. Il était comme lové dans l’être, bien au chaud, sûr de lui. Confortablement installé. En position de force. Rien ne pouvait le faire disparaître, ni même atténuer sa présence. Il était comme arc-bouté sur le néant.
    Toutefois, le mal éprouvait un certain mal être. Il n’était pas franchement bien dans sa peau. Il s’ennuyait. Certes, il se distrayait avec des riens, mais il n’y avait pas (...)

  • Dimitri le petit faon

    1er février 2011, par Collioure

    Dimitri était un petit faon.
    Maintenant il est grand ; il est devenu un magnifique cerf. Il m’a raconté cette histoire lorsque je l’ai rencontré.
    Dimitri, sa maman et son papa se promenaient un jour dans une montagne couverte de prairies. Ils mangeaient tranquillement de la bonne herbe, bien verte.
    Soudain un flocon de neige se mit à tomber, puis deux, puis trois, puis dix, puis cent, puis mille, puis des millions et des millions.
    Tout devint blanc. On ne voyait plus que du blanc. La neige (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

Création, hébergement et maintenance : Christophe Ancelin, écrivain public
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL